D’après walloniesante.be, de plus en plus de seniors chutent chaque année, ce problème est pris très au sérieux par Kaspard, une scale-up Bruxelloise qui vise à prévenir et détecter les chutes. Kaspard, c’est un petit dispositif non-intrusif qui s’accroche au plafond des chambres de maisons de soin.

On observe que les résidents qui entrent dans les maisons de soins sont de plus en plus âgés, le suivi des équipes doit alors être renforcé.
La majorité des chutes dans les maisons de repos ne sont pas détectées par le personnel. Mais les chutes vont de pair avec conséquences. Les conséquences sont diverses : psychologiques, psychomotrices, fractures,...
Les chutes ont également un coût sociétal, Kaspard a pour objectif de limiter les chutes afin de limiter les conséquences.

L’alarme, conçue pour détecter et prévenir les chutes permet au personnel soignant d’être plus serein lors de leur tournée des chambres. En effet, lorsqu’un résident chute ou sort trop longtemps de son lit, le personnel est directement alerté et peut alors agir bien plus rapidement. Cela permet de réduire alors les conséquences.
Le dispositif fonctionne grâce à un capteur de distance (ToF), ce qui permet de garantir le respect de la vie privée. Il est totalement non intrusif, sans image et sans lumière.

Grace à cette solution, le personnel soignant peut également comprendre le comportement des résidents grâce à une analyse des événements de la nuit. Le dispositif promet une meilleure compréhension des chutes et une individualisation des soins grâce à l’intégration de nouvelles données.

Ce dispositif servant à la détection et prévention des chutes est un réel atout pour les résidences et hopitaux.