Kaspard, un dispositif très utile dans les maisons médicalisées. Philippe Kaplan revient sur son utilité :

Les chutes sont de plus en plus nombreuses chez les personnes âgées, une personne sur 3 chutes dès 65 ans et une personne sur 2 dès 75 ans et les conséquences peuvent s’avérer très graves. Dans les maisons médicalisées, le personnel soignant ne dispose d’aucune information sur la situation dans les chambres. Dès lors, lorsqu’un résident chute, cela peut parfois mettre plusieurs heures avant de le découvrir. Au plus, le temps est long entre la chute et la prise en charge, au plus les conséquences sont graves. C’est ce pourquoi Kaspard a été développé : détecter et prévenir les chutes pour alerter directement le personnel soignant.

Le boîtier se place dans le coin d’une chambre et est sans contact et non-intrusif. Il détecte les chutes et sortie de lit et en informe directement le personnel. Des rapports d’activités sont émis après chaque nuit pour une plus meilleure compréhension des comportements.

Il est sans contraintes pour les utilisateurs et peut s’ajuster selon les profils des résidents et les besoins du personnel. Une réelle aubaine pour les résidents, le personnel soignant et les familles.

Kaspard est déjà déployé dans plus de 30 groupes de maisons de retraite, soit 180 000 lits et dans une vingtaine d’hôpitaux.